F.lux : Fini les yeux qui piquent !

Si vous aussi vous utilisez votre ordinateur de nuit, cette astuce peut vous intéresser...

Car non, ne le niez pas, vous aussi avez les yeux qui piquent lors de l'utilisation nocturne du PC (Et même jusqu'à l'aube pour les certains ! :þ).

Et passer beaucoup d'heures devant le PC dans des conditions d'éclairages peu satisfaisantes, cela peut vite donner mal à la tête et piquer les yeux. D'autant plus que certains informaticiens n'ont pas le choix, et doivent travailler en soirée...

Mais là encore, le 21° siècle a pensé à vous, en créant F.lux et Redshift.

 

1 - Présentation globale de F.lux et Redshift

F.lux et Redshift sont deux logiciels ayant été développés dans le même but : faire en sorte que l'éclairage de votre écran soit adapté à l'heure de la journée. Car comme vous le savez (Vous le savez vraiment ?!? :þ), la luminosité d'une pièce dans laquelle vous pouvez travailler à 12h00 n'est pas la même à 23h00... Mais pour autant, par défaut, nos écrans ont toujours la même teinte, toujours la même intensité en rétroéclairage. Et c'est sur cela que F.lux / Redshift vont jouer pour vous apporter le meilleur confort visuel possible !

F.lux Redshift
Logo de F.lux Logo de Redshift

 

2 - Caractéristiques et aperçu de l'interface

a - F.lux

F.lux est disponible sous Windows, Mac et Linux. Il est livré avec une jolie interface graphique vous permettant de paramétrer :

  • La température de votre écran de jour et de nuit : C'est-à-dire la couleur de votre écran durant ces deux moments de la journée.
  • La possibilité de rentrer vos coordonénes géographiques : Normalement, le logiciel s'occupe de tout grâce à un outil qui lui permet de vous géolocaliser et ainsi vous offrir le meilleur éclairage si vous voyagez souvent. Mais je vous conseille de renseigner plus simplement vos coordonnées GPS sur un PC fixe...
  • La possibilité de choisir la durée de transition : A l'heure où le logiciel considère qu'il fait nuit, le changement de couleur peut opérer immédiatement (30 s) ou sur une plus grande durée (60 minutes). Je vous recommenderais de prendre 60 minutes, car comme cela, vous ne vous en rendez pas compte et ce n'est pas perturbant contrairement aux 30 secondes !
  • Enfin, la désactivation temporaire : Si vous êtes artiste ou cinéaste, il peut être nécessaire de travailler avec les vraies couleurs de vos photos / scènes en cours de montage. Il est alors possible de désactiver F.lux pour une heure et d'avoir les "vraies" couleurs. (En soi, qu'est-ce que la "vraie" couleur d'une image derrière un écran ? Je vous laisse philosopher... :þ)

Comme vous le constatez, l'interface fournie est assez sympathique...

Interface F.lux

Interface F.lux

 

b - Redshift

Parce que f.lux n'a pas été tant développé que ça pour Linux, un développeur s'est amusé à recoder le logiciel en s'inspirant des caractéristiques de ce dernier. En effet, je n'ai trouvé nulle part sur Ubuntu comment activer une transition de 60 minutes avec f.lux. Avec Redshift, cela est tout à fait possible ! ;)

Vous pouvez paramétrer les mêmes choses que pour F.lux, mais avec en plus :

  • La luminosité réelle de l'écran (A tout moment de la journée).
  • Ajouter une correction gamma (Ajout de bleu, rouge ou vert).
  • Et aussi créer un fichier de configuration pour avoir les meilleurs réglages ;)

Bon, là, je ne pourrai pas vous présenter de jolie interface vu que tout se fait en ligne de commande. Mais c'est mieux que f.lux lorsque vous êtes sous Arch, Ubuntu...

 

3 - Installation et paramétrage

a - F.lux

Pour télécharger f.lux, disponible sous toute plateforme (Même pour iPhone / iPad), il suffit de vous rendre ici : http://stereopsis.com/flux/

Une fois téléchargé, installez le logiciel comme vous en avez l'habitude sur votre système. Un icône de notification devrait apparaitre dans la zone de notification où vous aurez alors la possibilité de paramétrer l'application (Température, mode de transition, position...).

Je vous laisse faire le paramétrage ! A part pour vos coordonnées GPS. Car il m'a fallu chercher un peu sur le net comment faire pour les obtenir, et voici justement la procédure la plus simple : Rendez-vous sur Google Maps. Entre alors votre adresse exacte dans le navigateur. Une fois que Google vous aura trouvé, placez votre curseur sur l'icône en forme de punaise qui pointe votre appartement / maison ; puis clique droit > "Plus d'infos sur cet endroit". Vos coordonnées GPS sont alors affichées dans la barre de recherche ;). Il n'y a plus qu'à les entrer dans le logiciel !

 

b - Redshift

Pour télécharger Redshift, ça se passe ici : http://jonls.dk/redshift/

Comme je l'indiquais plus haut, tout se fait en ligne de commande. Vous pourrez accéder au manuel des peramètres disponibles en tapant man redshift bien sûr ;)

En ce qui me concerne, la commande lançant redshift avec les options désirées est la suivante : redshift -l xx.xx:yy.yy -t 6500:3700 -m randr où (xx.xx:yy.yy sont mes coordonnées GPS). C'est, il me semble, les températures proposées par F.lux par défaut.

N'oubliez pas de l'exécuter au démarrage de votre machine, en mettant la commande dans la liste des Applications au démarrage si vous êtes sur Ubuntu ! ;)

 

J'espère que cette découverte vous sera utile (Et surtout à vos yeux ! ;) ). N'hésitez pas à me contacter par mail / tChat pour toute question concernant le paramétrage de l'application ou encore postez vos commentaires ci-dessous !

 

> Voir les commentaires des internautes